Près de la moitié des Américains veulent un vaccin COVID dès que possible


MERCREDI 27 janvier 2021 (HealthDay News) – Près de la moitié des Américains veulent obtenir le COVID-19 vaccin dès qu’ils le peuvent, un nouveau sondage suggère.

Ce pourcentage est encore plus élevé chez ceux qui connaissent quelqu’un qui a déjà été vacciné.

“Peut-être plus important que n’importe quel message est l’impact de voir un voisin, un ami ou un membre de la famille se faire vacciner sans aucun effet indésirable”, a déclaré Drew Altman, président-directeur général de la Kaiser Family Foundation (KFF), qui a mené le sondage. “Cela donne l’espoir que la confiance en matière de vaccins se renforcera avec le temps.”

Les gens trouvent convaincants les messages qui promeuvent l’efficacité du vaccin et promettent un retour à la normale, mais ils sont découragés lorsqu’ils entendent parler de réactions allergiques et d’effets secondaires, ont déclaré les sondeurs.

Le désir de se faire vacciner augmente dans tous les groupes, mais les républicains et les habitants des campagnes restent les plus réticents.

L’enquête, menée auprès de plus de 1500 adultes du 11 au 18 janvier et publiée le 27 janvier dans la publication KFF Moniteur de vaccin COVID-19, a constaté que 47% des Américains veulent se faire vacciner dès qu’ils peuvent ou ont déjà été vaccinés. C’est beaucoup plus élevé que les 34% du public qui ont déclaré vouloir se faire vacciner en décembre.

Un autre 31% disent vouloir «attendre qu’il soit disponible pendant un certain temps pour voir comment cela fonctionne pour les autres».

Mais 20% sont plus réticents à se faire vacciner, dont 7% qui ne se feront vacciner que «si cela est nécessaire pour le travail, l’école ou d’autres activités», et 13% qui affirment qu’ils ne se feront «certainement pas» vacciner, selon l’enquête a trouvé.

La race, la politique jouent un rôle

Ceux qui ont été vaccinés ou qui veulent se faire vacciner le plus tôt possible ont augmenté parmi les adultes noirs, hispaniques et blancs.

Parmi les répondants blancs, 53% sont plus susceptibles de vouloir le vaccin que les répondants noirs (35%) et les répondants hispaniques (42%).

Plus de Noirs (43%) et d’Hispaniques (37%) sont susceptibles de dire qu’ils «attendront de voir» pour se faire vacciner que les Blancs (26%).

Les Blancs (51%) sont plus susceptibles que les adultes noirs (38%) ou les adultes hispaniques (37%) d’avoir été vaccinés ou de connaître quelqu’un qui l’a fait, et ceux qui ont un revenu d’au moins 90000 $ sont presque deux fois plus susceptibles que ceux qui ont un revenu moins de 40 000 $ pour le dire (65% contre 33%).





Source link

Leave a Reply