Manger dehors pendant la pandémie


M. Levitt, qui vit à Manhattan, a appris à ses dépens que ses pieds deviennent des blocs de glace lorsqu’il reste assis dehors pendant une heure ou plus. Il a l’habitude de porter des chaussures chaudes avec quelques couches de chaussettes, et lui, sa femme et ses enfants s’assurent également d’apporter des couvertures.

Avec leurs bonnets, vestes d’hiver et gants, les dîners en plein air ont l’allure des athlètes d’hiver. Erika Chou, une restauratrice de Manhattan qui gère les spots Kimika et Wayla, a vu des gens entrer «avec une tenue de snowboard complète, comme Burton de la tête aux pieds», dit-elle.

M. Li ne jure que par un pantalon Heattech doublé de polaire d’Uniqlo et des chaussettes en laine épaisse de LL Bean. Mme Siskin a «quelques trucs que j’ai choisis», a-t-elle dit, y compris la superposition de longs sous-vêtements sous son jean et une fine doublure Patagonia sous son manteau.

Récemment, «je suis sortie dîner et je portais ces chauffe-pieds à air que vous achetez pour skier», a-t-elle déclaré. “J’ai aussi ce chauffe-mains qui a changé la donne,” a modèle rechargeable par Ocoopa.

Les restaurateurs aident également leurs clients à rester au chaud. Au Odéon dans le quartier TriBeCa de New York, il y a les lampes chauffantes infrarouges omniprésentes, ainsi que des couvertures en microfibre à louer pour 7 $ ou à acheter pour 20 $. Le restaurant dispose également de couvertures en mylar comme celles offertes aux marathoniens que les clients peuvent utiliser gratuitement. De nombreux autres restaurants fournissent également des couvertures qu’ils lavent ou nettoient à sec après chaque utilisation.

Même les meilleurs plats n’ont pas un goût aussi bon froid, il vaut donc la peine d’examiner comment un restaurant s’est adapté.

De retour à l’automne, Cédric Vongerichten, le chef et propriétaire de Wayan, qui sert une cuisine indonésienne avec une touche française, a constaté que des plats comme les nouilles au homard se refroidissaient en quelques minutes. Inspiré par son enfance en France, M. Vongerichten a introduit un dispositif de brûleur comme ceux pour fondue au fromage, qui se branche sur une prise électrique à certaines tables, un concept qu’il appelle Indo-Chalet.



Source link

Leave a Reply